A- A A+
 

Actions biodiversité

Gestion écologique des parcelles

Eco-pâturage 

Depuis le 20 juin 2019, la CCFE s’est lancée dans l’expérimentation de l’éco-pâturage. Cette expérimentation a été engagée car la CCFE dispose d’un patrimoine foncier important, notamment sur les zones économiques. Or, en l’absence d’activité, ces espaces restent à l’état naturel et doivent être entretenus par des fauches régulières.

Par conséquent, la CCFE s’est lancée dans la démarche car l’éco-pâturage permet à la fois :
• de conserver un état d’entretien correct des zones d’activités
• de réduire de 93% les coûts d’entretien des espaces enherbés sur ces zones (0,17€/m² contre 1,51€/m² pour les méthodes d’entretien habituelles)
• de réduire l’impact environnemental (réduction de l’utilisation d’engins thermiques)
• de libérer du temps d’intervention pour les agents techniques

Dans le cadre de cette expérimentation, 5 brebis ont occupé de juin à novembre 2019 les parcelles de Montfuron. Depuis 2020, l’expérimentation se poursuit avec la présence de 5 lamas sur le site d’Epercieux-Saint-Paul.

 

 

 

CCFE ecopaturage lamas

Gestion différenciée des parcelles

gestion ecologique parcelles

La Communauté de Communes de Forez-Est est en charge de la gestion et l’entretien de plusieurs espaces verts (extérieurs des zones économiques, bassins d’orage, etc.). Afin de faire évoluer ces interventions face aux enjeux climatiques et sanitaires du territoire, une gestion dite « différenciée » est réalisée par les services techniques.

Elle consiste à adapter le mode d’entretien à chaque espace vert en fonction de son utilisation et sa localisation (réduire le nombre de passages...). Cette pratique contribue au développement de la biodiversité locale tout en réduisant la consommation d’eau et de produits chimiques.

Les espaces bénéficiant de cette pratique sont signalées par un panneau.

 

Information : les espèces exotiques envahissantes

 

Une « espèce exotique envahissante » est une espèce végétale ou animale introduite dans l’environnement par l’être humain que ce soit de manière volontaire ou non. Ces espèces menacent les écosystèmes, les habitats naturels et les espèces indigènes car elles consomment une grande partie des ressources naturels voire directement les espèces indigènes. Elles peuvent également avoir des impacts néfastes sur la santé, le paysage ou l’économie du territoire. En France Métropolitaine, il existe 49 espèces définies comme exotique envahissante : 26 espèces animales et 23 végétales.

Pour connaître la liste de ces espèces, rendez-vous sur le site du Département :
http://www.loire.gouv.fr/especes-exotiques-envahissantes-eee-r1589.html

Vous en avez identifié et/ou souhaitez connaître les moyens de lutte ?
Site internet de la FREDON AURA (structure référente à l’échelle régionale) :
https://www.fredon.fr/aura/especes-exotiques-envahissantes
Plateforme de signalement pour le frelon asiatique : https://www.frelonsasiatiques.fr/

Dans le cadre de la gestion de l’ambroisie, certaines communes ont désigné des référents locaux. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour en savoir plus.

Afin de faciliter les contacts entre la région, le département et les collectivités, un référent en charge de la thématique « espèces exotiques envahissantes » est également présent au sein de la CCFE.
Contact : 04 77 27 61 80 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de témoins de connexion, vous acceptez l'utilisation des cookies. Voir notre politique de confidentialité